Dévoilées

* Compétition Francophone étrangère Festival Fiction TV de la Rochelle 2018 - Prix Adami espoir Féminin.

* Sélection au GIFF 2018 ( Genève )

Réalisation :

> Jacob Berger

Scénario :

> Noémie Kocher,

  Jacob Berger

Adaptation et dialogues:

> Noémie Kocher

Distribution :

> Marthe keller

> Julie Gayet

> Lola Créton

> Pierre Banderet

> Bruno Todeschini

Coproduction:

> ARTE

> Vega Productions

> RTS Radio Télévision Suisse

Dévoilées _
  • Durée : 96'

  • Numéro de l’épisode : 1

  • Nombre d’épisodes : 1

Synopsis

Genève, 2018. Lorsqu’Isabelle (Marthe Keller) croise, dans un train, une jeune femme voilée de la tête aux pieds, son cœur s’arrête de battre : elle vient de reconnaître Anaïs (Lola Créton), sa petite-fille !
Sans dire un mot à Anaïs, Isabelle prévient la mère de celle-ci, Léa (Julie Gayet), qui vit à Montréal.
Léa saute dans le premier avion. Elle veut confronter Anaïs, comprendre les raisons de sa conversion.
Mais Isabelle pense que si la jeune étudiante en médecine est devenue musulmane en secret, c’est qu’elle a ses raisons. À elles de les découvrir, sans se dévoiler.
Tandis qu’Isabelle et Léa réalisent l’étendue de la radicalisation d’Anaïs, Léa découvre que sa mère Isabelle a été mêlée au terrible attentat du vol Swissair 330 Zurich-Tel-Aviv, le 21 février 1970.
Parmi les 47 victimes, Laurent, le propre mari d’Isabelle et père de Léa !

Et si ces deux histoires étaient liées ?

Bande annonce

Le Temps dʼAnna | Canton de Neuchâtel, 1917 à 1933. Un jeune horloger tombe éperdument amoureux dʼune mystérieuse jeune femme. Jean et Anna se marient, sʼaiment à la folie et traversent tout ensemble, portés par leur bonheur et les amis qui font route à leurs côtés. Jean veut inventer une nouvelle montre étanche, lʼavenir est plein dʼespoir. Mais Anna semble soudain atteinte dʼun mal étrange, qui empire chaque jour. Lʼamour de Jean parviendra-t-il à la sauver?

Note de la scénariste

En fouillant le passé de la Suisse à la recherche d’un événement poignant, j’ai découvert l’attentat du vol Swissair 330 qui a coûté la vie à 47 personnes. Cette tragédie a eu lieu le 21 février 1970, près de Zurich.


C’est l’origine de Dévoilées.

Après les scénarii très personnels de 1 Journée et Le temps d’Anna, j’avais envie de m’éloigner de l’intime, de me diriger vers un ailleurs à défricher. J’avais envie d’écrire une histoire de femmes, ancrée dans le terreau si riche de la famille. De parler de la violence, au féminin. Et de ces drames que l’on tait et qui ressurgissent, irrémédiablement, des décennies plus tard.

Pourtant, au fil du travail d’écriture, j’ai réalisé que l’ailleurs se mêlait ici à nouveau étroitement à l’intime. J’ai réalisé que ma vie à Paris, comme celle de tant de gens, n’était plus la même depuis le 13 novembre 2015. Cette nuit-là, la capitale française a été frappée par le terrorisme djihadiste en une vague d’attentats sans précédent en Europe, insinuant la peur dans nos jours.

Noémie Kocher

L’origine de Dévoilées, c’est le 13 novembre 2015.

 

Mettre des mots sur des émotions, inventer une histoire qui parle du réel, a été ma façon d’apprivoiser un peu, de surmonter tant bien que mal, l’effroi, la sidération, la colère et la tristesse qui m’ont saisies cette nuit-là.

Noémie Kocher

Casting

Marthe Keller

Biographie:

Née à Bâle, la comédienne suisse Marthe Keller mène une carrière internationale. Après des études en Allemagne, elle débute au Schiller - Theater de Berlin avant de rejoindre Paris en 1968. Elle joue l’année suivante aux côtés d’Yves Montant dans Le Diable par la queue et de Philippe Noiret dans Les Caprices de Marie de Philippe de Broca. En 1972, la série télévisée La Demoiselle d’Avignon la révèle au grand public. Elle tourne ensuite sous la direction notamment de Claude Lelouch (Toute une vie, 1974), de John Schlesinger (Marathon Man, 1976), de Sidney Pollack (Bobby Deerfield, 1977) et de Billy Wilder (Fedora, 1978). Après Dustin Hoffman et Al Pacino, elle donne la réplique à Marlon
Brando dans Formula de John Avildsen en 1980. Plus récemment, elle joue entre autres dans Hereafter de Clint Eastwood (2010), Au galop de Louis-Do de Lencquesaing et Miséricorde de Fulvio Bernasconi (2016).

 

Parallèlement à sa carrière au cinéma et à la télévision, Marthe Keller monte également sur les planches dès les années 70 : elle joue sous la direction de Lucian Pintile, Sami Frey, Michelle Marquais, Patrice Chéreau, Philippe Adrien, John Tillinger. De ses prestations au Carnegie Hall (Jeanne d’Arc) à Broadway (Judgement at Nuremberg), son parcours est primé à de nombreuses reprises, à la fois au théâtre et sur grand écran. Elle est nommée Chevalier de la Légion d’honneur en 2012. Outre ses talents de comédienne, Marthe Keller met en scène des opéras depuis 1999.

Julie Gayet

Biographie:

Née en 1972 à Suresnes, Julie Gayet suit dès l’enfance des cours de chant lyrique avant de s’orienter vers la comédie, notamment en partant étudier à Londres auprès de Jack Waltzer, membre de l’Actor’s Studio. Elle se forme en parallèle en Sciences humaines et Histoire de l’art à
l’université.

Julie Gayet démarre sa carrière cinématographique dans les années 90. Elle joue notamment sous la direction de Costa Gavras (La petite apocalypse, 1992), d’Antoine Desrosières (À la belle étoile, 1994), de Laurent Bouhnik (Select Hotel, 1996), un rôle pour lequel elle recevra le Prix Romy Schneider de la meilleure actrice. Le grand public la découvre l’année suivante dans la comédie de Dominique Farrugia Delphine 1 – Yvan 0. Elle tourne plus d’une trentaine de films dans les années 2000, alternant drame, thriller et humour, avec entre autres La confusion des genres d’Ilan Duran Cohen (2000), Mon meilleur ami de Patrice Leconte (2006), Un baiser s’il vous plaît d’Emmanuel Mouret (2007) et 8 fois debout de Xabi Molia, pour lequel elle reçoit le titre de meilleure actrice au Festival du Film de Tokyo. Après Nos plus belles vacances de Philippe Lellouche en 2012, elle est à l’affiche la même année dans Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier.
La comédienne tourne également une vingtaine de programmes pour la télévision : V comme Vian de Philippe Le Guay, Une promesse de Patrice Leconte, les séries 10% de Lola Doillon (2014) ou encore Juste un regard, créée par Harlan Coben et réalisée par Ludovic Colbeau-Justin en 2017. Elle tourne l’année suivante à Genève Dévoilées de Jacob Berger.
Depuis une dizaine d’années, Julie Gayet est également productrice :
elle a cofondé en 2007 sa société de production Rouge international.

Lola Créton

Biographie:

Née en 1993, Lola Créton débute sa carrière à l’âge de dix ans dans le court métrage Imago d'Aline Ahond. La comédienne décroche son premier rôle en 2009 dans le téléfilm Barbe Bleue, devant la caméra de
Catherine Breillat.


Au cinéma, Lola Creton obtient le premier rôle dans deux films bien accueillis par la critique : En ville de Valérie Mrejen, sélectionné en 2011 à
la Quinzaine des réalisateurs à Cannes ainsi qu’au Festival de Cabourg et Un amour de jeunesse, le long métrage de Mia Hansen-Løve, dans lequel la comédienne interprète l’histoire d’amour d’une jeune fille de
quinze ans.


Lola Creton décroche le Swan d’or de la révélation féminine, au festival de Cabourg en 2013, pour son premier rôle dans Après mai d’Olivier Assayas, primé à la Mostra de Venise. En 2016, elle joue dans le film Corniche Kennedy de Dominique Cabrera pour lequel elle obtient le prix d’interprétation féminine au Efebo d’Oro en 2017.


Son rôle dans Dévoilées de Jacob Berger lui vaut d’être couronnée meilleur espoir féminin au Festival de la Fiction TV à La Rochelle en 2018.

Liste Artistique

ISABELLE

Marthe Keller

LEA

Julie Gayet

ANAIS

Lola Créton

GLASSEY

Pierre Banderet

ANTOINE

Bruno Todeschini

KATIA

Catherine Guggisberg

DALIA

Naatassja Tanner

NAJIM

Farid Elouardi

ABOU KASSAM

Kamel Abdeli

JOHN

Malyque Smith

ISABELLE ( 25 ans )

Cléa Eden

DJIBRIL

Lyes Salem

LAURENT

Felipe Castro

Liste Technique

RÉALISATION

Jacob Berger

SCÉNARIO ORIGINAL

Noémie Kocher, Jacob Berger

ADAPTATION ET DIALOGUES

Noémie Kocher

MUSIQUE ORIGINALE

Julien Painot

IMAGE

Félix Von Murat

COSTUMES

Geneviève Maulini

MAQUILLAGE

Laurence Rieux

COIFFURE

Romaric Colombini

SON

Maxence Ciewak

MIXAGE

Françoise Musy et Renaud Musy

MONTAGE

Véronique Rotelli

ACCESOIRISTE PLATEAU

John Gutmann

PRODUCTEURS

Jean-Marie Gindraux et Ruthj Waldburger

PRODUCTEURS EXECUTIF

Jean-Marie Gindraux

Galerie

Presse

Presse-le_temps-dévoilées-https---www.le
presse-télérama-dévoilées-https---www.te

@2019 Noémie Kocher

NoemieKocher logo 4.1 500px.png
  • facebook rouge
  • linkedin rouge
  • instagram rouge